Voici quelques commentaires sur les messages diffusés par la marque dans son catalogue, via des « experts » :
Une rubrique « garçons » très détaillée, avec par exemple page 41 un avis de « l’expert » :

« Aussi forts et vaillants que les grands ! Les super-héros sont supers importants dans l’imaginaire des garçons. Ils représentent des figures fortes qui développeront leur imagination, leur sens du bien et du mal, car ils adorent jouer les justiciers. Nos petits bouts deviendront plus autonomes en imitant leurs héros favoris, qui leur donneront de bonnes bases pour bien grandir. Ils auront envie de devenir aussi forts, courageux et intelligents que leurs héros. C’est un modèle stimulant qui développera leurs valeurs morales. »

Voici donc un beau programme…. pour seulement la moitié des enfants. Et les autres ??? Ces autres sont concernéEs page 75 du catalogue … : toujours dans cette rubrique appelée « conseil de l’expert » :

Titre « Jamais sans sa poupée !« , puis « La poupée est un jouet important pour une petite fille. Par son biais, elle pourra exprimer ses émotions, comme une amie à qui parler. Une poupée l’aidera à grandir et à s’émanciper de ses parents. Offrir une poupée, c’est faire plaisir assurément. Et pour être sûr de vraiment ravir votre princesse, n’hésitez pas à lui demander son avis. »

Quel programme… bien différent ! Tout y est : relations, émotions, maternité, princesse, et généreuse l’idée du choix : entre la grande et la petite ? entre la Barbie et le poupon ? Ou entre la poupée rose et la mauve ? Du moment que c’est une poupée…

Extrait du catalogue Joupi 2012
Extrait du catalogue Joupi 2012

Comme pour se dédouaner, la marque expose page 81 des contre-stéréotypes mais ils sont exprimés dans le texte au milieu de propos d’un déterminisme criant sur les rôles sexués et de modèles parentaux qui restent bien stéréotypés. Voici le texte (et entre parenthèses nos commentaires) :

« Dis, est-ce que je peux t’aider ? Dès son plus jeune âge, il(l’enfant est masculin d’abord, englobant sans doute) commence à imiter toutes les personnes de son entourage. Les petits garçons adorent faire le ménage (bienvenue à un premier comportement contre-stéréotypé, mais c’est étonnant : pas un seul kit ménage avec un garçon devant dans cette double page, ni ailleurs d’ailleurs)comme leur maman (retour en arrière : le modèle choisi est la mère, donc stéréotypé) et les petites filles bricolent (re-contre-stéréotype bienvenu) comme leur papa (retour en arrière, avec le choix du modèle stéréotypé, alors que 9 femmes sur 10 bricolent dans les faits). (A partir d’ici, c’est EN GRAS, peut-être pour nous signifier que c’est ce qu’il faut absolument retenirPeu à peu, qu’on l’encourage ou non (ce qui semble dire qu’on n’y peut rien, comme si c’était la nature qui faisait le destin et pas l’éducation),les petites filles auront d’avantage (on notera l’erreur orthographique) tendance à imiter les rôles féminins (cela devrait nous rassurer ?)alors que les garçons prendront modèle sur des figures masculines (on notera 1° la différence de formulation : les filles imitent, tandis que les garçons prennent modèle, les femmes ont des rôles, les hommes sont des figures…, 2° les images rassurantes pour « l’expert » qui parle : seulement des garçons bricolent sur cette double page, comme cela les choses rentrent dans l’ordre visuellement aussi !)(A partir de là, ce n’est plus en gras) Alors, n’hésitez pas à multiplier ses « jeux de rôles »(puisque tout revient dans l’ordre au bout d’un moment, la preuve en images), sans « critiquer », sans porter de jugement de valeur sur ses choix (à l’instar du reste du catalogue qui pourtant met les personnes dans des rôles et des cases ? Un « choix » transgressif et pas de retour à l’ordre après, ce serait jugé comment par les auteur.e.s du catalogue ? Une pathologie ?) Votre enfant est un véritable acteur et peut jouer tous les rôles de la vie (on aurait cru le contraire, pourtant…), sans limite de sexe (mais que sont les discours et pages garçons et filles, sinon l’assignation à une limite de sexe ?) ou de niveau social (un deuxième sujet politiquement correct à aborder ? Comme si une case était à cocher dans un tableau de bord de suivi d’une charte égalité / diversité…)

Catalogue Joupi en ligne
Alternative pour moins de clichés : le catalogue Super U

Intervention télévisée de Mona Zegaï, sociologue, sur les jouets sexistes (2011)

 

Partager sur...Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone