A l’occasion de la quinzaine régionale de l’égalité 2013, la MJC Monplaisir de Lyon 8ème a fait une sélection d’albums intéressants pour lutter contre l’homophobie, c’est-à-dire accepter l’homosexualité, mais aussi les comportements typés de/ associés à l’autre sexe. Florence Françon était à l’atelier organisé par la MJC et nous fait part de cette sélection.

Photos issues de divers sites internet présentant ces ouvrages.

Albums lus et feuilletés pendant l’atelier (par Florence Françon) :

  • Marius, Latifa Alaoui M., Stéphane Poulin, Atelier du Poisson Soluble, 2001

Les parents de Marius sont séparés et ont tous les deux trouvés un nouveau conjoint. Marius apprend à vivre avec la présence de ses deux nouveaux beaux-pères.

 

  • La princesse qui n’aimait pas les princes, Alice Brière-Haquet, Lionel Larchevêque, Actes Sud junior, 2010

Un roi cherche un mari pour sa fille et demande à tous les princes des environs de venir la courtiser. Mais la princesse n’est jamais intéressée. Le roi appelle donc une fée pour leur venir en aide. Lorsqu’elles se rencontrent, la princesse et la fée tombent amoureuses.

 

 

  • Mehdi met du rouge à lèvres, David Dumortier, Martine Mellinette, Cheyne, 2006

Medhi est décrit comme ayant des « manières de filles » et des goûts contre-stéréotypiques (il possède une poupée barbie, aime le rose, se maquiller et rêver …), ce qui lui vaut de nombreuses remarques et insultes (« c’est un PD »). Mais le texte poétique permet d’appréhender sa personnalité de façon inhabituelle et imagée (il met du rouge à lèvres « pour que [ses] bises restent plus longtemps sur [la joue] »).

Attention cependant, la longueur du texte et le langage métaphorique ne conviennent pas aux plus petit.e.s. Enfin, la lecture doit être accompagnée car certaines expressions peuvent laisser penser à une reproduction des stéréotypes : « manières de filles ».

 

  • Camille veut une nouvelle famille, Yann Walcker, Mylène Rigaudie, Editions Auzou, 2013

Camille, lassé de sa vie avec ses parents et sa petite sœur, part à la recherche d’une nouvelle famille. Au fil des rencontres, il s’aperçoit en fait que toutes les familles sont différentes et se demande si finalement la famille idéale telle qu’il se l’était imaginée existe vraiment.

Très beau récit initiatique qui permet de rendre compte de la diversité des formes de famille. Accessible aux tou.te.s petit.e.s

 

 

  • Cristelle et Crioline, Muriel Douru, KTM éditions, 2011

Un roi cherche un mari pour sa fille Cristelle mais aucun prétendant ne convient à la princesse. Crioline, elle, est une jeune grenouille indépendante qui aimerait voyager et ne jamais avoir d’enfants. La rencontre de ces deux grenouilles va cependant bouleverser leurs plans et ceux du Royaume.

Très beau livre avec un vocabulaire et des illustrations simples, adaptés aux plus petit.e.s.

 

  •  Mes deux papas, Juliette Parachini-Deny, Marjorie Béal, Mes deux papas, Des ronds dans l’O, 2013

Deux oiseaux vont prendre soin d’un œuf abandonné dans un nid. Ce livre, comme le précédent, relate une très belle histoire, accessible aux plus petit.e.s et illustrée de manière simple mais efficace.

 

 

  • C’est ta vie !L’encyclopédie qui parle d’amitié, d’amour et de sexe aux enfants, Thierry Lenain, Benoit Morel, Oskar jeunesse, 2013

Une diversité de sujets abordés de façon simple pour répondre aux questions des enfants et des adolescent.e.s.

 

(Toutes les pages n’ont pas été analysées et lues avec attention)

 

Autres livres cités en bibliographie (aucune analyse de texte et d’images n’a été effectuée) :

  • Jean a deux mamans, Ophélie Texier, L’Ecole des Loisirs, 2004
  • Les Papapas, Joseph Jacquet, Dupuy-Berberian, Albin Michel Jeunesse, 2011
  • Les deux Mamans de Petirou, Jean de Monléon, Rebecca Dautremer, GAUTIER-LANGUEREAU, 2001
  • Je ne suis pas une fille à papa, Christophe Honoré, Antoine Guilloppé, Editions Thierry Magnier, 1998, Roman

A l’occasion de la quinzaine régionale de l’égalité 2013, la MJC Monplaisir de Lyon 8ème a fait une sélection d’albums intéressants pour lutter contre l’homophobie, c’est-à-dire accepter l’homosexualité, mais aussi les comportements typés de/ associés à l’autre sexe. Florence Françon était à l’atelier organisé par la MJC et nous fait part de cette sélection.

Photos issues de divers sites internet présentant ces ouvrages.

 

 

Partager sur...Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone