Ce mois-ci, Charlotte Simon, fraichement arrivée en stage à l’association, se présente.

IMG_0220Je m’appelle Charlotte et, depuis le 11 avril, je suis en stage au sein d’EgaliGone dans le cadre de mes études. Je poursuis, à l’Université Jean Moulin – Lyon 3, un master 2 professionnel axé sur la politique et la stratégie d’action publique internationales et, plus particulièrement, sur les organisations internationales et non gouvernementales. Parallèlement, j’effectuais un service civique auprès de la Déléguée départementale aux Droits des Femmes et à l’Egalité en Ardèche.

Cela risque de faire cliché mais, aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été touchée par l’injustice et sensibilisée aux problématiques relatives à l’égalité, à la discrimination et aux droits des individus. Ainsi, lors de mon master 1 puis de mon master 2, j’ai choisi de faire porter mes travaux de recherche pour mes mémoires sur les violences sexuelles, dans un premier temps en période de conflits et, en deuxième année, sur le parallèle possible entre les violences sexuelles perpétrées en temps de paix et lors des guerres. La réalisation de ces travaux m’a conduite à choisir une mission de service civique s’inscrivant dans le cadre de l’égalité et c’est comme cela que j’ai connu EgaliGone : lors de ma formation civique et citoyenne suivie en novembre 2015. J’ai vraiment apprécié l’approche douce, subtile et, au final, extrêmement efficace qui a été choisie pour aborder le genre lors de celle-ci. Elle m’a également apporté un éclairage supplémentaire sur le volet éducation qui me manquait à la vue de ma formation.

Mes missions peuvent être divisées en trois « parties ». Tout d’abord, je suis chargée d’actualiser les « Savoirs-Clés Genre et Education », notamment en vue de la prochaine action qui a lieu à leur sujet. Ensuite, je cherche à mettre en place des activités pédagogiques autour de l’exposition existante « Genre et Jouets » avec, par exemple, la réalisation d’un livret d’animation. Pour finir, la part la plus importante de mon stage au sein d’EgaliGone va consister en un travail de recherche sur les effets de la socialisation des filles et des garçons sur l’accès aux activités physiques et de loisirs. En résumé, on peut dire que ce dernier volet de ma mission est essentiellement axé sur « Genre et Sport », je suis donc preneuse de la moindre information que vous auriez !

Vu que cela fait seulement une semaine que j’ai commencé, il m’est un peu difficile de déjà dire ce que cela m’apporte. Néanmoins je ne pense pas trop m’avancer en disant que ces prochains mois vont être extrêmement enrichissants, notamment à la vue de la diversité des champs occupés et des activités proposées par EgaliGone.

Partager sur...Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone