anne

En cette rentrée, « Un mois, un membre » reprend et c’est Anne qui se dévoile.

Qui es-tu ? Quelle est ton activité en dehors de l’association ?

Je m’appelle Anne, j’ai 24 ans, et je suis actuellement étudiante en Master Études de Genre et Actions Liées à l’Égalité dans la Société (É.G.A.L.E.S) à l’Université Lumière Lyon 2. Je vais passer en Master 2 cette année. Auparavant, j’ai étudié les lettres appliquées, les sciences politiques et l’histoire. J’aime la lecture, faire des ballades à pied ou des randonnées, faire de la pâtisserie et des confitures, et faire de l’art plastique.

Comment est né ton intérêt pour notre projet associatif ?

À partir de 2013, j’ai commencé à me sentir progressivement de plus en plus intéressée par l’enjeu de l’égalité femme-homme. Je me suis informée sur ce sujet par moi-même et ait choisi des options liées au genre à l’université. Pendant ma dernière année de licence en 2014-1015, j’ai découvert qu’il existait un master sur cette question proposé par Lyon 2, le Master É.G.A.L.E.S. Je me suis alors mise en contact avec des anciennes du master, qui m’ont entre autres appris que l’engagement associatif était un bon tremplin pour y entrer. Jusque-là, je n’avais pas osé entrer dans une association : je connaissais mal le monde associatif et je pensais que toutes les associations pour l’égalité femme-homme étaient « militantes », ce qui m’effrayait un peu. Je me suis donc mise en recherche d’une association qui s’accorde avec mon intérêt pour l’égalité, et ai rapidement découvert l’Institut Égaligone. Le projet de l’association tout comme ses réalisations correspondaient vraiment à mes attentes, ce qui m’a rassurée. C’est ainsi que je me suis présentée dans les locaux de l’association en janvier 2015.

À quelles actions as-tu participé ou participes-tu au sein d’EgaliGone ?

Je suis au Pôle Veille et Partage, où je produis des articles pour le site d’Égaligone sur des sujets variés (pièces de théâtres, spectacles, films, livres, etc.). J’ai suivi une formation proposée par Égaligone et ait participé à plusieurs journées de réflexion et rencontres amicales. En 2015, je suis allée au forum des associations de Bron pour (re)présenter Égaligone. Je suis devenue récemment référente du Pôle Veille et Partage, ce qui veut dire que je m’occupe des membres de ce pôle et que je fais partie du Conseil d’Administration de l’association.

D’abord, l’Institut Égaligone m’a apporté des connaissances supplémentaires sur le sujet qui m’intéressait ; j’ai pu avoir des conversations vraiment intéressantes qui m’ont fait réfléchir. Ensuite, l’association m’a apporté une forme d’apaisement. En effet, l’égalité femme-homme est un sujet difficile à aborder car il crée beaucoup de tensions lorsque l’on a des convictions différentes, et ce quelles que soient les connaissances que l’on a pour les étayer. Par ailleurs, bon nombre de personnes rejettent tout simplement l’idée qu’il puisse s’agir d’un sujet à part entière. Avec Égaligone, j’ai rejoint une groupe de personnes pour qui ce sujet en était un : j’ai pu intégrer une forme de communauté de compréhension qui m’a permis de me sentir enfin comprise. Pour finir, j’ai pu rencontrer des personnes vraiment sympathiques avec qui c’est un plaisir de passer du temps. Avec du recul, je me dis que j’ai eu vraiment raison de devenir membre de cette association.

Partager sur...Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone