Par Violaine Dutrop

Thomas Grillot nous propose un court récit très sensible sur la situation vécue par un homme professionnel en crèche. Face aux préjugés, il fait face, pas à pas, pour conquérir la confiance qui fait défaut de fait. Être un homme et s’occuper de jeunes enfants, voilà qui transgresse une de ces normes largement partagées dans la société, celle qui prédestine les femmes à ce rôle, donc qui exclut les hommes en les scrutant d’un regard soupçonneux, ou bien qui leur assigne un rôle de « complémentaire ». Sans juger celles et ceux qui le jugent, le protagoniste nous entraîne doucement, à travers une écriture délicate et sobre, dans le quotidien d’un père qui devient professionnel de la petite enfance, partageant des morceaux choisis d’une expérience de la quête de soi dans la relation aux très jeunes enfants face à l’intolérance.


Pierre Rosenvallon et Pauline Perez dirigent la collection Raconter la vie chez Seuil. Il s’agit, à l’initiative de Pierre Rosenvallon, de donner la parole aux « invisibles », à travers un site de recueil de témoignages et des publications qui s’ensuivent, comme il l’explique dans son ouvrage de la même collection « Le parlement des invisibles. »

Parmi les autres titres de la collection : « Sous mon voile » de Fatimata Diallo, « Le corps des autres » de Ivan Jablonka, « La Députée du coin » de Nathalie Nieson, « La course ou la ville » d’Eve Charrin.

« Pour « raconter la vie » dans toutes ses dimensions et dans toutes ses formes, la collection de livres éditée avec Le Seuil accueille des écritures et des approches multiples. La collection mêle témoignages, analyses sociologiques, enquêtes journalistiques, enquêtes ethnographiques et littérature. » (extrait de la page http://raconterletravail.fr/collection/)

Partager sur...Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone