• Présentation rapide :
logo_200x160L’institut EgaliGone est une association loi 1901 créée en 2010 à Bron près de Lyon pour encourager le développement égalitaire des filles et des garçons dès la petite enfance depuis la région lyonnaise.

Il vise à développer la capacité des personnes à se déterminer librement, en se détachant des conditionnements sur les places et les rôles sexués dans la société.

Parce que les stéréotypes conditionnent l’avenir d’un·e enfant…

…avec L’institut EgaliGone, qu’on soit fille ou garçon, des stéréotypes en moins, ce sont des choix en plus !

Projet associatif d’intérêt général, il a été initié dans un premier temps sur le Grand Lyon, puis est amené à se développer en Rhône-Alpes, voire au niveau national, en lien avec un réseau de partenaires publics et privés concernés par le monde de l’enfance et par les implications de l’éducation dans la vie adulte.


Vous avez peu de temps ou souhaitez lire l’essentiel sur notre association ? Voici le lien vers une présentation d’EgaliGone en 2 pages PDF.


  • Un peu d’histoire, par Violaine Dutrop-Voutsinos, à l’origine du projet :

J’exerçais en tant que cheffe de projet dans le domaine de la formation aux ressources humaines et au management dans une grande entreprise publique, qui travaillait depuis un moment sur l’égalité professionnelle. Son action se heurtait régulièrement aux stéréotypes hommes-femmes très présents dans la société et qui bien sûr se retrouvaient dans le monde professionnel. Agir de l’intérieur s’avérait laborieux, trop lent à mon goût. En parallèle, mes enfants expérimentaient les effets de la socialisation à la garderie, à l’école, chez leurs camarades et dans la famille élargie, via les médias, les magasins de vêtements, les jouets et leurs lectures… Les messages enfermant les personnes dans des cases en fonction de leur sexe étaient partout. Et puis quelques anecdotes vécues par des femmes dans mon entourage se sont ajoutées à celles que j’avais relevées concernant des hommes en 2007. C’était à l’occasion d’une recherche menée sur des hommes salariés qui avaient opté pour des temps de travail hors norme. J’avais en tête l’idée de me consacrer à ce sujet depuis ma reprise d’études en 2005. Après avoir organisé quelques idées, j’ai trouvé dès fin 2009 le soutien de Fatima Roland et Florence Allamanche, deux de mes collègues ou amies pour lesquelles le projet a immédiatement résonné. Nous réunissions à nous trois des motivations, centres d’intérêt et compétences permettant de construire les premières bases de l’aventure associative. La première année a été intense et tout constituait une découverte autant qu’une quête commune : nom de l’association et identité de la structure (ma soeur Anabel nous a apporté une aide précieuse et professionnelle sur ce point), messages-clés, cibles, identité visuelle, rédaction des statuts, rencontre d’élu·e·s et de partenaires (universitaires notamment), veille scientifique, formation au management et aux outils associatifs… Pour le logo, nous avons opté pour des ailes, qui symbolisent notre souhait de voir les enfants investir le champ des possibles et développer tous leurs potentiels. Nous avons décidé d’appeler notre structure un institut, parce qu’il appuie son action sur des savoirs scientifiques que nous oeuvrons à rendre accessibles au monde (adulte) de l’enfance. Enfin, gone exprime à la fois le lieu et les bénéficiaires de l’action, initiée en région lyonnaise, où “gone” signifie “enfant”. Le slogan “fille ou garçon, des stéréotypes en moins, des choix en plus” a fait l’unanimité, parce que moins d’idées reçues sur les filles et les garcons, les femmes et les hommes, ce sont des permissions en plus, pour soi comme pour les autres, donc de l’épanouissement et de la tolérance. Plus de liberté et plus d’égalité. Du respect pour tous les choix de vie.

Le collectif s’est étoffé désormais. Fatima et Florence, qui ont mon immense reconnaissance pour avoir cru dans le projet et l’avoir aidé à se matérialiser (Florence en particulier a signé notre logo et notre plaquette, Fatima a construit les bases de notre gestion et donne toujours un coup de main !), sont depuis janvier 2014 membres d’honneur de l’association.

  • Pour en savoir plus :
  •  Les membres du CA : 

Les 5 membres du Conseil d’administration à l’issue de l’Assemblée générale du 31 mai 2018 sont Cécile Boukabza (trésorière), Marie Chellat-Gabolde, Marion Erouart (secrétaire), Maïlis Favre et Florence Françon (présidente).