Constater les inégalités est une chose, mais si L’Institut EgaliGone existe, c’est aussi pour promouvoir et réaliser des recherches, afin de mieux connaître la situation et les leviers d’actions :

En 2011, l’Animation.

Nous démarrons notre activité recherche avec le concours du GREPS (Groupe de Recherche en Psychologie Sociale) de l’Université Lyon2, et l’objectif de mieux connaître le secteur de l’éducation encadrée hors de l’école. De la petite enfance à l’adolescence, les différents métiers de l’éducation et de l’animation (crèche, sport, loisirs, culture, animation…) se font le terrain de notre investigation sur le territoire de Bron. Nous partageons les résultats de cette enquête par entretiens dans un rapport disponible intitulé « Regards de professionnel·le·s de l’animation sur l’enfant et sur l’enfant sexué·e » – Une initiative EgaliGone – Résultats présentés publiquement le 27 septembre 2011 – Réalisation Elise Chane et Stéphanie Gosset ; concours de Chloé Riban pour la version finale. Lien vers 2011 – Enquête animation

En 2012, l’Ecole.

Nous analysons et partageons les résultats d’une grande enquête en ligne dans un rapport intitulé « Ecole et égalité entre les sexes, le regard des équipes éducatives en Rhône Alpes » Près de 3500 répondant·e·s parmi les équipes éducatives de rhône Alpes – Une initiative étatique par les rectorats des Académies de Lyon et Grenoble, la Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt de Rhône-Alpes (DRAAF) et le Secrétariat Général aux Affaires Régionales, par le biais de la Délégation Régionale aux Droits des Femmes et à l’Egalité de Rhône-Alpes et avec le concours de la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS), du Groupe de Recherche En Psychologie Sociale de l’Université Lyon 2 et l’Institut EgaliGoneAnalyse réalisée par Elodie Brisset – Lien vers 2012 – Enquête enseignement public

En 2013, la Santé.

A l’occasion d’une recherche documentaire sur les effets de la socialisation des filles et des garçons dans la vie adulte, nous nous concentrons sur les effets sur la santé, les formes du mal être à l’adolescence et des conduites à risque. Nos lectures nous amènent à rédiger des notes de synthèses à partir du constat que ces conduites sont largement sexuées.  Nos deux premières notes de synthèses, qui sont à l’origine de la création d’une exposition itinérante créée en 2014 sur le sujet, sont :

En 2014, l’Orientation scolaire.

A l’occasion de la mise en place à l’Université Lyon 1 d’une expérimentation auprès des étudiant·e·s visant à élargir leurs choix d’orientation et leurs représentations sur la mixité scolaire et au travail, nous avons partagé :

Partager sur...Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone