Edito

L’année 2017 s’est caractérisée par une dynamique collective en faveur de nouvelles modalités d’organisation interne afin de penser aux places et rôles de chacun·e des membres, tout en assurant les diverses actions préalablement engagées ou les projets lancés pour l’année. Le conseil d’administration s’est ainsi élargi, permettant à plus de membres d’intégrer le bureau ou de varier les postes préalablement occupés, tels ceux liés à la présidence et au secrétariat.

Cette nouvelle composition s’est accompagnée de propositions de rencontres régulières entre membres afin d’initier des formes d’engagements plus claires et variées. La répartition par pôle d’activités s’est ainsi assouplie, de façon à décloisonner les types de mission bénévoles possibles pour permettre à tout le monde de contribuer en fonction de ses envies et dans la mesure de ses moyens. L’accent a donc été principalement mis sur l’animation interne du réseau bénévole, en plus de l’animation quotidienne et de la gestion administrative des activités d’EgaliGone. Cela a contribué à laisser un peu de côté les contributions potentielles et volontaires en termes d’élargissement du réseau, hors actions de formation et prestations qui y contribuent, de fait, fortement. Nos interventions ont ainsi touché plus de 860 personnes (contre 760 en 2016) tandis que le réseau des adhérent·e·s s’est quelque peu réduit (35 membres actif·tive·s ou bienfaiteur·trice·s, contre 40 en 2016).

Grâce à la mobilisation de deux volontaires en service civique et de quatre stagiaires, plusieurs projets auront marqué l’année 2017 pour chacune des quatre dimensions de l’institut :

Pour l’action réseau : Le réseau EgaliPro a permis à différent·e·s praticien·ne·s de l’égalité et professionnel·le·s de l’éducation de se rencontrer pour échanger sur leurs actions en faveur du genre, par le biais d’une méthode de co-développement animée par EgaliGone.

Pour la mise à disposition de ressources : L’outil EgaliThéâtre a été repris afin d’envisager une mise à jour des contenus et des contacts associés. Cela a permis de faire un nouveau recensement de bonnes pratiques et de spectacles visant à promouvoir l’égalité femmes-hommes à travers le théâtre.

Pour l’action d’intervention auprès de nos publics : La démarche EgaliJouets s’est vue réinvestie par d’autres membres de l’association et par une collaboration avec Tadaa, pour les aspects graphiques et communication. Elle a ainsi pu être testée auprès d’une crèche partenaire et membre d’EgaliGone, en prévision d’une diffusion plus large de l’outil auprès des professionnel·le·s de la petite enfance.

Pour notre action de veille sur les savoirs et la recherche : La poursuite de la recherche documentaire engagée pour la réalisation de l’exposition EgaliSport a engendré des recensements toujours plus fins sur les savoirs et les outils « Genre et sport ». Les diverses rencontres effectuées avec des expert·e·s universitaires et professionnel·le·s du sport ou de l’éducation ont, quant à elles, favorisé la mise en valeur de ce travail de veille, par le biais d’interviews ou de synthèses publiées sur notre site et dans la lettre d’info bimensuelle.

Suite à cette année riche en rencontres et mobilisations, je tiens à partager mon enthousiasme auprès du collectif et à remercier chaque membre, donateur et donatrice, ainsi que nos divers partenaires, pour leur confiance et leur engagement.

Fille ou Garçon, des stéréotypes en moins, des choix en plus

La présidente, Florence Françon


Lire le dernier Rapport d’activité de notre assemblée générale.

Nos Orientations 2018.