Le casque bleu à fleurs

I-fleursAnecdote postée par une internaute sur notre page facebook.

Antonin, 3 ans, sa mère et le vendeur du magasin de sport.
La mère : Monsieur, vous pourriez nous aider pour choisir la bonne taille de casque de vélo ?
Le vendeur : Oui bien sûr, mais ce n’est pas celui-ci qu’il faut prendre, c’est un casque de fille (un très joli casque bleu avec des fleurs qui avait fait briller les yeux du petit garçon, NDLR !). Il faut prendre un de ceux-là.
Antonin : Mais non, moi je veux le bleu avec les fleurs !!!
La mère : Ecoutez, ce que je veux, c’est que le casque le protège, et il le mettra plus si le casque lui plaît, et il veut le bleu à fleurs.
Le vendeur : Pfff…. comme vous voulez, mais c’est QUAND MÊME un casque de filles.

Réflexions :

  • Faudrait-il une certaine force morale pour résister à la pression d’un vendeur très imprégné de la norme de sexe… ?
  • Et quels messages sont transmis par ce vendeur ?

Si vous avez aimé cet article vous aimerez :

Related Posts

Vagalume, une librairie-café éclairée et éclairante !

Vagalume, une librairie-café éclairée et éclairante !

Candice Barret, intervenante pour une éducation non sexiste

Candice Barret, intervenante pour une éducation non sexiste

“Inceste, le dire, l’entendre” : ouvrir les yeux grâce au documentaire en ligne

“Inceste, le dire, l’entendre” : ouvrir les yeux grâce au documentaire en ligne

Sorry, comments are closed for this post