vz-00BA047C-6B88-4B4F-B725-759625130026Parler d’une pièce de théâtre dont la dernière a été jouée quelques jours avant la publication de l’article, c’est un peu dommage me direz-vous. « Qu’à cela ne tienne », car si jamais elle est rejouée, ce serait dommage que vous la ratiez.

Samedi dernier, je me suis donc rendue sur les conseils de quelques bonnes copines (merci les filles) au Théâtre du Fou, dans le premier arrondissement de Lyon, pour voir une adaptation du texte de Virginie Despentes, King Kong Théorie.

Sur une mise en scènes de Victor Lassus, quatre comédiennes déchaînées s’emparent du récit de l’auteur. En s’en éloignant un peu sans doute. Car c’est moins la rage punk-rock de Virginie Despentes qui est mise en avant que la question du rôle et de la place des femmes dans notre société, avec parfois un peu de cynisme, de l’ironie et surtout beaucoup de drôlerie. Quant à vous messieurs, ne vous réjouissez pas trop vite, vous n’êtes pas ignorés…ni épargnés d’ailleurs.

Alors surveillez les agendas culturels et sautez sur l’occasion si elle vous est donnée d’aller voir King Kong Théorie par la Compagnie Art ’R’ Natif.

 

Attention : ne pas confondre cette adaptation avec celle de Valérie De Dietrich et Vanessa Larré, joué à Paris fin 2014

Partager sur...Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone