En novembre et décembre 2020, une action de sensibilisation d’une demi-journée, en quatre sessions de rencontres de personnes masquées aux mains immaculées, a été menée auprès d’une très grande partie des personnels des centres sociaux de Tarare, en lien ou non avec les enfants. La volonté de la direction est d’engager une réflexion large, impliquant aussi bien les personnels que les bénéficiaires des centres sociaux et crèches de Tarare. Cette action est donc seulement un début, permettant, à partir d’un référentiel commun, de sélectionner les thèmes qui nécessitent une réflexion et une action particulières.

Au programme, une mise en commun de situations vécues identifiées comme assignantes ou empêchantes (c’est parce que je suis une femme/un homme que j’ai dû / que je n’ai pas pu…), puis une analyse de situation avec notre situation-type La chaîne de vélo, puis un petit tour des concepts-clés utiles pour saisir comme les discriminations se reproduisent. Notre documentation thématique “Les savoirs-clés Genre et éducation d’EgaliGone” a été remise aux centres, avec nos fiches outils Décoder les stéréotypes et Transmission d’un stéréotype. Bien sûr, nous avons navigué entre personnel et professionnel, car réfélchir aux idées reçues que nous véhiculons nous conduit à questionner la façon nous nous avons construit notre identité de femme ou d’homme.

Extrait du site internet des centres sociaux
Partager sur...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email