2022 signe la reprise de nos EgaliMois et nous nous en réjouissons !

La démarche que nous avions entreprise avec succès en mars 2013 visait à réfléchir entre membres et proches d’EgaliGone (et étudiant·es en stage chez nous aussi), par exemple pour analyser des contenus jeunesse (présentation du premier cycle). Elle avait conduit à des échanges autour d’ouvrages jeunesse (témoignages des participant·es), à l’analyse et la réécriture d’un album jeunesse (La princesse, le dragon et le chevalier intrépide), à des critiques d’ouvrages étiquetés “non sexistes” (accès à nos avis croisés) et à une proposition de critères pour construire sa bibliothèque égalitaire (accès à nos critères version longue, version courte ici). Nous avions ensuite élargi notre démarche en invitant des spécialistes de l’enseignement à évoquer des pratiques d’éducation non sexiste en partenariat avec l’ESPE de Lyon (compte-rendu ici).

Nous avons décidé de relancer cette action conviviale et réflexive cette année, sous une forme différente. Un·e membre (ou deux) propose un thème de réflexion au collectif, chaque membre peut assister à la rencontre et inviter une personne de son entourage que cet échange peut intéresser. Les rencontres ont lieu à distance ou en présentiel au choix de la personne / du binôme qui organise. Il est possible d’inviter quelqu’un·e à nous présenter/parler de quelque chose.

Voici les 3 thèmes qui ont fait l’objet des premiers EgaliMois (en visio) de l’année :

  • En mars, le sujet était le sport. Marion Erouart et Violaine Dutrop ont invité Noémie Drivet, enseignante EPS en collège et docteure en STAPS, à nous parler de sujet de sa thèse, qui abordait la reproduction du genre et du sexisme dans les études de STAPS à Lyon 1. Nous espérons vivement qu’elle pourra faire publier son brillant et émouvant texte de soutenant dans un media grand public.
  • En avril, le sujet était le langage. Mathilde Meunier a proposé un temps d’échange sur la rédaction inclusive à l’occasion du lancement du MOOC Equality Academy pour une communication inclusive et responsable.
  • En Mai, un échange sur les personnages d’une série TV intéressante du point de vue du genre, idéalement émancipatrice. Violaine Dutrop avait au départ proposé Normal People, mais elle n’était plus en ligne. Cécile Boukabza et Marion Erouart ont suggéré alors Good Vibrations sur Arte, que nous vous recommandons.

A bientôt pour les prochaines rencontres thématiques !

Partager sur...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email