Capture d'écran 2015-10-20 14.23.20

Notre CA s’est élargi depuis fin août. Florence vient tout juste d’accepter d’intégrer le bureau de l’association, en tant que co-secrétaire, en attendant les élections du prochain CA et du prochain bureau en février 2016. Elle est investie dans notre projet associatif depuis 2013.


Qui es-tu ? Quelle est ton activité en dehors de l’association ?

Je m’appelle Florence et je travaille depuis un an à l’INSA, une école d’ingénieur·e·s, dans un service qui met en œuvre des actions d’incitation et d’accompagnement en faveur de la mixité et de l’égalité filles-garçons, de l’ouverture sociale et de l’accueil d’élèves en situation de handicap. L’enjeu actuel est également de mettre en évidence les implications sociétales du métier d’ingénieur·e, au même titre que la Responsabilité Sociale des Entreprises. Pour ma part, je suis plus particulièrement en charge d’un Observatoire permettant d’alimenter ces réflexions et les actions de terrain grâce à de la veille documentaire, de l’analyse de données et de la gestion d’enquêtes.

Comment est né ton intérêt pour notre projet associatif ?

Ayant toujours été sensible à la question des inégalités et des discriminations, c’est de façon évidente que je me suis dirigée vers un cursus en Sociologie à l’Université, tout en développant, au fil des ans, mes expériences d’animatrice pour enfants, en centres de loisirs et en écoles maternelles. Mon projet initial était même de devenir professeure des écoles mais mon engagement de plus en plus marqué pour la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes a finalement orienté mes ambitions professionnelles vers la prévention des discriminations et des stéréotypes. C’est tout juste avant d’intégrer le Master 2 EGALITES de l’Université Lyon 2 que j’ai découvert l’Institut EgaliGone, alliant mes deux centres d’intérêt majeurs : le monde de l’éducation et la lutte contre les stéréotypes de genre. Mon stage de M2 ne pouvait donc pas avoir lieu ailleurs ! Et je l’ai d’ailleurs conjointement réalisé au sein de la Mission « Egalité des chances » du Rectorat de Lyon.

À quelles actions as-tu participé ou participes-tu au sein d’ÉgaliGone ?

Mon stage de M2 au sein d’EgaliGone a consisté au printemps 2013 à développer l’outil EgaliJouets, créé un an auparavant, dans sa phase 2. L’ensemble du projet a ainsi été repensé et testé à plusieurs reprises au cours d’interventions en structures petite enfance. Puis, lorsque je suis devenue membre, immédiatement après mon stage, j’ai poursuivi ma contribution au cours d’interventions EgaliJouets (notamment dans le cadre de la Quinzaine de l’égalité en Rhône-Alpes 2013) et lors du lancement de la phase 3, en 2014-2015.

En janvier 2015, j’ai intégré le pôle Animation des membres de l’association afin de pouvoir m’investir de façon durable et optimale pour EgaliGone, mon emploi du temps ne me permettant pas de réaliser des interventions extérieures et le besoin majeur de l’association, actuellement en plein développement, étant la cohésion des membres et la valorisation de leur engagement dans chacun des pôles récemment créés.

Enfin, j’aimerais poursuivre et approfondir mon propre engagement en intégrant prochainement le CA de l’association.

Partager sur...Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone