Question posée sur un stand.

Notre réponse :

Nous souhaitons que le rose soit une couleur comme les autres, accessible à tout le monde, non réservée aux filles.
Nous souhaitons qu’un garçon qui aime le rose ne se sente pas stigmatisé, moqué, humilié. Ceci arriverait dans le cas où la personne moqueuse penserait dégradant d’aimer le rose, donc attribuerait une moindre valeur aux filles/femmes.
Nous souhaitons que soit davantage connue l’histoire des couleurs de l’enfance, montrant que ce sont les époques qui créent la symbolique des couleurs, la nôtre étant celle de la société de consommation et du marketing genré (le fait de s’adresser spécialement aux filles ou aux garçons, aux hommes ou aux femmes quand on cherche à vendre ses produits ou ses services).
Nous souhaitons que jouer à la poupée soit reconnu comme une activité ludique essentielle pour le développement des filles comme des garçons, ceux-ci ayant joué à ce jeu autant que les filles à d’autres époques : Lire notre fiche thématique (insérée dans l’expo EgaliJouets) : La poupée, un jeu pour filles et garçons.

Partager sur...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email