Focus, l’égalité en mouvement !

Le féminisme c’est une histoire de femmes, de sœurs, de filles…

Oui ! Mais pas seulement ! Les enjeux autour de l’égalité sont une chose qui nous concernent TOUS.TES, et il est nécessaire que les hommes s’en emparent également.  Si sensibiliser les filles aux questions d’égalité et de féminisme, et ce dès le plus jeune âge, peut sembler une évidence, il est important de veiller à ne pas exclure les garçons de ce précieux discours. Dans son livre au titre explicite, Tu seras un homme féministe mon fils, la journaliste Aurélia Blanc nous offre un manuel de conseils anti-sexistes pour éduquer son garçon à des comportements qui n’intègrent pas des mécanismes discriminants. Grâce à des témoignages et des outils qu’elle a été piocher chez différent.es spécialistes et dans diverses structures (dont… attention, je vous le donne en mille :  EGALIGONE, oui oui oui !), l’autrice parvient à réunir un large panel de conseils ludiques et efficaces qui promeuvent l’égalité, déconstruisent les stéréotypes, et amènent les enfants à réfléchir sur ce sujet. Dans sa réflexion, Aurélia Blanc touche à un point sensible : le besoin incontournable d’apprendre aussi aux jeunes garçons à s’émanciper du carcan des injonctions, et surtout à développer un sens critique pour ne pas tomber dans le « sexisme bienveillant », le cliché facile ou encore une lecture binaire du réel dans lequel femmes et hommes seraient strictement opposés. Car nous ne vous apprenons rien, les garçons pleurent, ne sont pas tous friands de football et sont traversés par des émotions. Surprise. L’enjeu ici est de taille, transmettre des valeurs égalitaires à son enfant tout en interrogeant et déconstruisant sans cesse des stéréotypes de genre qui façonnent et continuent de régir notre société. Un ouvrage doublement instructif donc, car en plus de donner des astuces pour accompagner une éducation non-sexiste, il permet aussi de faire une piqûre de rappel sur le sexisme du quotidien.

 Que les petits garçons, osent, choisissent et décident selon leur propre singularité, plutôt que de ne les censurer ou qu’ils ne soient influencés par des normes de genre absurdes… Un vaste programme qui demandait une véritable réflexion, et qui grâce à ce livre support devient un sujet dont on peut s’emparer ! Un outil incontournable d’éducation pour lutter contre les inégalités filles-garçons. (l’ouvrage édité aux éditions Marabout à l’automne dernier est actuellement en réédition, un succès donc)

Egaligone intervient : l’agenda !

  • En décembre et janvier derniers, Marion Ghibaudo a animé une formation auprès de personnels d’animation en périscolaire pour la communauté de communes de Rive de Gier.
  • Le 8 décembre, Florence Françon et Ophélie Silva sont intervenues pour Un temps des parents à la Bibliothèque Municipale Enfance-Jeunesse Lyon 7. 2h d’échange sur l’accès des filles et des garçons aux jouets. Et notre exposition EgaliJouets y est restée jusqu’au 21 décembre.
  • En avril dernier, Marion Ghibaudo accompagnée d’Annie Bruchet ont animé pour L’institut EgaliGone une formation auprès de deux groupes de volontaires en service civique pour l’AFEV afin de les sensibiliser aux questions d’égalité filles-garçons. Une matinée pour explorer les enjeux en lien avec l’éducation avec ces jeunes qui ont depuis septembre des missions d’accompagnement scolaire dans les écoles et les collèges, et qui pourront continuer à se questionner dans la suite de leur vie.
  • Le 3 avril, Ophélie Silva a représenté EgaliGone sur invitation du Rectorat de Lyon dans le jury du concours des Olympes de la parole qui a accueilli les travaux de trois collèges de l’Académie de Lyon.
  • Le 9 mai, Marion Erouart et Violaine Dutrop ont participé à une rencontre sur l’égalité femmes-hommes organisée par la Maison des solidarités. Un mur des empêchements a été élaboré pour lancer les échanges, et quatre associations ont apporté leurs contributions pour témoigner de leurs actions pour l’égalité des sexes.
  • Plusieurs lieux ont accueilli notre exposition EgaliSport depuis quelques mois, notamment l’ESPE de Dijon, le lycée Ella Fitzgerald de Saint-Romain en Gal et l’ESPE de Lille. Elle circule aussi via le syndicat enseignant FSU-snep qui nous en a acheté un exemplaire à destination des enseignant·e·s d’EPS qui en feraient la demande sur tout le territoire national.
  • Le lundi 6 juin, à 19h, Marion Erouart et Violaine Dutrop représenteront L’institut Egaligone dans une table ronde mise en place par l’association des parents Les Zenfants du 6, aux côtés de l’historienne maîtresse de conférences à l’ESPE et spécialiste des questions de genre, Muriel Salle, autour de la thématique Education et Egalité filles-garçons : Halte aux stéréotypes et à l’autocensure.

La conférence aura lieu à la mairie de Lyon 6ème(58 rue de Sez, 1er étage), réservation obligatoire par mail : leszenfantsdu6.contact@gmail.com

Rencontre en interne : Egalidev’ on fait le point !

Pour tous.tes les membres actifs.ves d’EgaliGone, le prochain EgaliDev aura lieu le 3 juin, il se tiendra de 19h à 21h à Locaux Motiv’. On vous attend, nombreux.ses pour échanger à partir de nos outils d’animation, les partager, les améliorer et augmenter le nombre de nos intervenant·e·s !

L’agenda des news : une actu enthousiasmante !

Le Lyon Festival BD aura lieu le 7,8 et 9 juin prochain ! Au menu : une belle programmation qui n’a pas fait l’impasse sur les enjeux autour de l’égalité, et qui n’hésite pas à promouvoir la visibilité de femmes dans le domaine de la bande dessinée. Des artistes tels que Pénélope Bagieu (la talentueuse dessinatrice des Culottées, des bd qui retracent les destins de femmes audacieuses) seront à l’affiche, mais également des expos engagées dans le festival off (tout le mois de juin) avec notamment Héro(ïne)e qui célèbre les femmes dans la BD et s’interrogent sur leur sous-représentation ; la mise en scène des planches de Mirion Malle avec entre autres Les règles, quelle aventure ! et La Ligue des super-féministes !, des bandes dessinées jeunesse incisives, drôles et légères qui lèvent les tabous et s’adaptent  à un public adolescent ! Pour plus d’info, rendez-vous sur le site officiel de l’évènement :

https://www.lyonbd.com/

Le foot ce n’est pas que pour les garçons, et ce n’est pas Amandine Henry, la capitaine des Bleues qui dira le contraire ! A quelques jours du lancement du mondial de football féminin qui aura lieu en France, l’équipe féminine est dans les starting block et elle a bien raison ! La compétition débutera le 7 juin, et les matchs seront diffusés en direct sur une grande chaine nationale, une première symbolique qui offre une réelle visibilité aux sportives et plus généralement aux fédérations sportives féminines. Un pas en avant pour en finir avec les représentations sexistes dans le monde du sport.

 En attendant l’adrénaline des premiers penalties, vous pouvez commencer à vous entrainer avec le premier… baby-foot égalitaire ! Un baby-foot qui propose une équipe d’hommes ET une équipe de femmes. Une belle initiative qui met à mal les stéréotypes et inclut les femmes jusque dans ces objets dérivés. A vos manettes et surtout, allez les Bleues !

Retrouvez l’actualité égalité sur la page facebook Egaligone 

A lire sur notre site

Badass, des héroïnes à l’honneur dans le festival Lyon BD, par Solenne Chassagne

Partages de lectures

  • Enseigner l’égalité filles-garçons, la boite à outil du professeur (éd. Dunod), de Naïma Anka Idrissi, Fanny Gallot et Gaël Pasquier (en cours de lecture, article à venir)
  • Je me défends du sexisme (Albin Michel Jeunesse), par Emmanuelle Piquet (article critique en préparation)
  • Le mythe de la virilité (paru en poche), Olivia Gazalé
  • Sorcières. La puissance invaincue des femmes (éd. Zones), de Mona Chollet
  • Sorcières, sages-femmes et infirmières. Une histoirE des femmes soignantes (éd. Cambourakis), par Ehrenreich, English
  • Femme rebelle, l’histoire de Margaret Sanger, BD de Peter Bagger (2017)
Partager sur...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email